Fusion bancaire : un exercice complexe pour le Conseil

iStock_000011787998_Small

Posted on

En 2009, la place financière suisse comptait 325 établissements dont 123 banques étrangères, 70 banques régionales et caisses d’épargne et 14 banques privés selon les statistiques de la BNS. Cinq ans plus tard, 50 établissements ont disparu, principalement les banquiers privés (- 50%) les banques en mains étrangères (- 26%) et banques régionales et caisses d’épargne (-10%). Les changements les plus importants sont liés à l’achat d’un portefeuille de clients/certaines activités spécifiques ou à la fusion d’établissements. Cet article détaille les principales questions que le Conseil d’administration doit examiner avant de s’engager dans ce type de transaction.

2015-06-Market-Gouvernance-Freymond-isade